Comment définir la durée minimale de séjour ?

Si la location courte durée s’avère généralement être une solution pour compléter vos revenus, certains éléments sont toutefois à prendre en compte pour que cette activité ne devienne pas une corvée et qu’elle soit suffisamment rentable.

La durée minimale de séjour de vos hôtes est notamment l’une des premières choses à établir avant de poster votre offre en ligne.

Voici quelques conseils pour vous aider à définir le nombre minimum de nuitées pour une réservation.

Définir la durée minimale de séjour

Le séjour à la nuitée

Autoriser des réservations d’une seule nuit à vos voyageurs peut représenter plusieurs avantages :

Autoriser des réservations d’une seule nuit à vos voyageurs peut représenter plusieurs avantages :Louer à la nuitée peut vous permettre d’optimiser financièrement votre absence.

Si vous êtes de ceux qui sont souvent partis en week-end par exemple, ou qui travaillent dans deux villes différentes durant la semaine, il sera alors intéressant de louer votre logement pour une nuit seulement.

Ce choix laisse également la possibilité d’ajuster plus facilement le tarif de la nuitée par rapport à la demande actuelle.

Il s’agit donc d’une manière plus simple d’optimiser vos revenus.

Enfin, le séjour à la nuitée assure un meilleur taux de remplissage car il permet par exemple de combler plus facilement un trou entre deux réservations dans votre calendrier de location.

Cependant attention, quelques inconvénients existent lorsque vous pratiquez ce type de réservation :

Qui dit réservations multiples au cours d’une même semaine dit également entretien plus fréquent.

Si vos hôtes ne restent qu’une nuit, il vous faudra faire le ménage tous les jours et vérifier que vos prochains invités ne manquent de rien.

Si différents voyageurs réservent votre logement chaque nuit, il vous faudra passer plus de temps pour gérer les réservations, donner les explications de base concernant le logement et répondre aux questions des hôtes.

Il est donc judicieux d’opter pour un séjour à la nuitée si vous êtes flexible et si vous avez la possibilité de déléguer l’ensemble des contraintes liées à la gestion (entretien et temps passé pour gérer la réservation) à un service de conciergerie compétent comme Vign’Home.

Établir un minimum de plusieurs nuitées 

À l’inverse du séjour à la nuitée, établir une durée minimale de séjour permet de gagner en tranquillité:

Des réservations plus longues garantissent un minimum de revenus et vous dispensent de nettoyer votre logement trop fréquemment.

L’inconvénient avec ce type de réservation est que le calendrier est rarement entièrement rempli.

En effet, imposer un nombre de nuitées minimum rend bien souvent impossible la location du logement entre deux réservations.

Une fois encore, vous pouvez toutefois faire appel à une conciergerie pour gérer vos réservations et vous simplifier la tâche.

Vous aimerez également: >> Comment réussir l’accueil de ces voyageurs ? <<

Alterner séjour à la nuitée et séjour avec un minimum de plusieurs nuitées

Vous pouvez à la fois établir un séjour à la nuitée ou instaurer un minimum de plusieurs nuits et alterner ces ceux méthodes.

Cela dépend en réalité de plusieurs facteurs tels que :

  • Vos disponibilités.
  • Les réservations que vous décidez d’accepter.
  • Les événements qui ont lieu durant l’année.

Au moment de Noël, pour les vacances de ski en février ou pendant les vacances d’été, vous pourrez exiger que la durée minimale du séjour ne soit pas inférieure à 6 nuits pour ne pas « perdre » de nuit entre plusieurs réservations différentes.

Pour des longs week-ends (Pâques, Toussaint…), vous pourrez exiger un minimum de 2 ou 3 nuits et poursuivre avec des réservations à la nuitée le reste de l’année.

Mais nous ne pouvons que vous conseiller de passer par un service de conciergerie qui connait toutes ces spécificités et remplira au maximum vos calendriers.

0 commentaires

Trackbacks/Pingbacks

  1. Comment gérer le linge dans vos locations courte durée ? - […] >> LIRE: Comment définir la durée minimale de séjour ? << […]